Le Guatemala : Une destination pour les retraites de yoga, assurément.

Le Guatemala : Une destination pour les retraites de yoga, assurément.

LE GUATEMALA : UNE DESTINATION POUR LES RETRAITES DE YOGA, ASSURÉMENT.

Le Guatemala : Une destination pour les retraites de yoga, assurément. Je voyage au Guatemala depuis 3 ans, plusieurs mois par an, je suis sur les route du Guatemala, à visiter, découvrir des nouveaux endroits, à vivre de nouvelles expériences, à me demander comment je pourrais ensuite vous en parler avec les bons mots pour vous laisser transparaître tout ce que je ressens à chaque fois. Le Guatemala est fantastique, il offre différents paysages qui matchent complètement avec différentes sortes de retraites.

Volcan AGUA 1
Le Guatemala

Aujourd’hui, c’est 3 salles – 3 ambiances. Des écrins pour vos retraites de yoga.

💡 Retraite de yoga, retraite méditative, retraite holistique : le lac Atitlan s’y prête merveilleusement bien. C’est un lac d’Altitude perché à 1500m, bordé de vie par une dizaine de petits villages fascinant à découvrir. On y ressent tous les éléments, l’eau par ce lac, la terre et le feu par ses volcans superbes le bordant tout autour, et l’air, par ce petit être léger qui rafraichit légèrement l’air en fin de journée. Force et sérénité. En arrivant au lac Atitlan, on entre dans un autre espace/temps. Vous serez tout disposé à mener en tout sérénité votre retraite de yoga.

💡 Yoga et Surf : la côte pacifique, merveilleuses plages de sable noir dû à l’activité volcanique du pays. Les petits hôtels, les maisons (petites cahutes ou grandes villas) donnent directement sur la plage. On peut y organiser des retraites en toute simplicité dans des petits hôtels avec cahutes toutes mignonnes, ambiances cocktail et surfers, ou bien, opter pour plus de confort, en organisant la retraite de yoga dans une grandes villa, avec plateforme pour les cours, avec piscine et chaise longue, mais toujours les pieds dans le sable bien sûr. Les vagues sont là, les courants aussi. Des spots pour surfers confirmés, et aussi pour débutants. Suivant la saison, on peut même participer à la collecte d’oeufs de tortue, ou la remise à l’eau des bébés tortues.

💡 Yoga et découverte : Il est aussi tout à fait possible de choisir de mener votre retraite à Antigua, l’ancienne capitale du Guatemala du temps des conquistadors. Antigua Guatemala est classée au patrimoine mondial de l’Unesco, j’adore cette ville colorée, à rue pavée et à taille humaine. En choisissant de faire votre retraite à Antigua, vous pouvez offrir à vos élèves de très nombreuses, excursions, visites; ateliers (ascension de volcan, ballade en vélo, visite de plantations…) en plus de vos cours et profiter le temps de la retraite de la douceur de vivre à Antigua.

Voici déjà un aperçu de quelques possibilités qu’offre le Guatemala pour organiser une retraite de yoga, de méditation ou de séminaire développement personnel aussi.

Le Guatemala n’attend que nous :

Je suis en train de développer d’autres destinations au Guatemala, d’autres ambiances. Je vous en parlerai en temps voulu. Car au moment où j’écris cet article, je suis en France, rentrée il y a un mois du Guatemala, grâce à un vol de rapatriement. Mes quatre derniers mois au Guatemala n’ont pas pu être productifs comme je le souhaitais car le Covid a aussi pétrifié le pays. Déplacement de plus de 0 ou 30 km interdits. Embêtant pour continuer à découvrir le pays.

Alors ici, je programme mon prochain itinéraire pour découvrir toujours de nouveaux endroits remarquables. Je repartirai au Guatemala dès que possible. J’irai visiter de nouveaux hôtels de tout standing, des villas et des centres qui pourraient accueillir vos futures retraites de yoga

? ? ? Comment la vois-tu ta prochaine retraite ? ? ?

En toute simplicité dans des petites cahutes toutes mignonnes, ou souhaites-tu offrir à tes élèves un moment ultra – privilégié confort 5 étoiles dans une grande villa ? Ou peut-être un entre-deux : Du confort oui mais abordable pour le plus grand nombre ?

Suivez-moi sur Instagram

Laisser un commentaire

Ce qui est sûr, c'est que vous ne viendrez pas au Guatémala par hasard